Accueil   |  Contact 
Bienvenue à Réseau Ivoire
Faits divers

Kenya: la fin du monde remise à plus tard
BBC Afrique  [ 20/9/2006 ]


Le livre de Yavé, la "bible" de la secte, était pourtant formel

Au Kenya, les habitants du village de Nyandarua respirent: une secte religieuse locale avait prédit la fin du monde, mais la date fatidique est maintenant passée et la planète est toujours là.

La secte, appelée la Maison de Yahvé (un des noms donnés à Dieu), avait pourtant été formelle, annonçant la fin du monde avant le 12 septembre.

Les membres du groupe avaient construit des abris fortifiés pour s'y réfugier durant la guerre nucléaire annoncée dans le Livre de Yahvé, leur "bible".

Mais le monde n'a pas disparu. En revanche, les dirigeants de la Maison de Yahvé, eux, ont déguerpi. L'un d'eux, avant de partir, a accusé les médias d'avoir "détruit leur image de marque".

"Des charlatans"

Un correspondant de la BBC, Noel Mwakugu, s'est rendu dans le village, à 300 km de Nairobi. Selon lui, certains habitants de la région ne cachaient pas leur frayeur pendant qu'ils attendaient la date fatale.

Une fois le délai passé, constatant qu'ils étaient toujours là, ils ont éclaté de rire.

Un habitant, Duncan Mbugua, déclare maintenant: "nous savions bien que ces types étaient des charlatans".

Selon notre correspondant, les dirigeants de la Maison de Yahvé ont été arrêtés, puis libérés sous caution, après s'être engagés à ne plus semer la peur parmi la population locale.

Nouvelle prédiction

Les dirigeants de la secte ont maintenant disparu, mais Noel Mwakugu a pu s'entretenir au téléphone avec l'un deux, Eliasu Kamotho.

Eliasu Kamotho, loin de reconnaître une quelconque supercherie, ou d'admettre qu'il s'était trompé, a déclaré que la fin du monde était toujours imminente. Mais il s'est refusé, cette fois, à donner une date...

Comique? A certains égards, peut-être. Mais les autorités kenyanes suivent attentivement les activités de cette Maison de Yahvé. Car ce genre d'affaires peut prendre parfois un tour tragique: en Ouganda (un pays voisin) par exemple, une autre secte avait elle aussi prédit la fin du monde. Il y a six ans, des centaines de ses membres avaient été tués quand ses prédictions ne s'étaient pas matérialisées.

A noter enfin que la Maison de Yahvé est la dernière en date de toute une série de sectes apparues au Kenya, où plus d'une centaine de mouvements religieux sont inscrits sur les registres officiels.

Xavier Kreiss

Imprimez cet article
Envoyez cet article à un ami
 A lire également