Lutte contre le Coronavirus : Le Dr Gustave Aboua engage ses parents de la Mé à travers des dons de kits sanitaires.

Le Directeur de l’Environnement, Dr Gustave Aboua, fils et cadre d’Akoupé n’est pas resté en marge de la lutte contre la pandémie en cours dans le monde entier. A cet effet il a bien voulu engager ses parents de la Région de la Mé dans le combat contre le Covid-19 en leur donnant les armes nécessaires. D’ où les dons qu’ il a fait samedi et dimanche derniers dans les locaux de la Préfecture d’ Adzopé. 

 C’est en présence du préfet du département d’Akoupé que Dr Gustave Aboua a fait don de seaux-robinets, de gants, de gels hydro-alcooliques, de savons et de cache-nez aux représentants des sous-préfectures, aux associations de femmes, de jeunes, des chefs de villages, de communautés et de chefs religieux.  « Le don que nous faisons est pour la santé de tout le monde. Nous le faisons par fraternité et non pas avec une coloration politique. Le Président de la République a mis le Préfet et le Sous-préfet en mission, pour sensibiliser toutes les populations. Le souhait du Préfet est qu’on n’enregistre pas de cas de Covid-19 à Akoupé », a justifié le donateur. Il a par ailleurs informé qu’ une importante commande a été passée mais que celle-ci n’ est pas disponible eu égard à la pénurie et au confinement. 

 Moustapha Sylla, Préfet, Président  de la cérémonie a salué cette initiative à haute porté humanitaire et sanitaire.  « Il y a beaucoup d’initiatives. Mais, c’est la première d’un cadre de la région. C’est la première fois qu’on nous a associés à un tel geste. C’est pour cette raison que nous avons donné le cachet administratif à cette entreprise », a laisser entendre le gouverneur de la région. Le don est destiné à faire barrière à la pandémie, a t-il ajouté car de mauvaises langues en son temps ont accusé à tort un habitant d’Afféry, qui malade, a été déclaré par la rumeur, infecté par le covid-19. Après son confinement à l’Institut National de Santé publique, il a été testé négatif. Pour ne pas en arriver là, le donateur en collaboration avec les autorités préfectorales ont inclus la sensibilisation dans les mesures à prendre. Ce travail de sensibilisation sera l’ affaire des guides religieux et des chefs de communautés.  « Depuis le 23 mars dernier, le gouvernement a pris des mesures musclées. Nous constatons sur le terrain qu’il faut encore faire plus, pour que les leaders soient nos relais auprès des populations.Le virus ne se promène pas seul. Il se promène avec nous. Il ne s’agit pas d’un couvre-feu sécuritaire, mais d’un couvre-feu salutaire », a plaidé le préfet. 

Face aux cas de contaminés annoncés chaque jour à la télévision nationale, ce don est venu à point nommé, a renchérit le représentant de l’ Etat. Pour Nanan Pierre Anin, secrétaire général des chefs de la localité, il fallait les meilleurs armes pour combattre le covid-19. « On nous a dit de sensibiliser nos populations et c’est ce que nous faisons. Mais il y a des éléments qui nous manquent. C’était comme si vous donner à quelqu’un qui a froid une photo de feu. Que peut-il bien faire avec cette photo, il faudrait le vrai feu. C’est pour dire que nous avons reçu le vrai feu par ce don », a-t-il confié au nom de ses pairs.

 Le couvert a été remis le dimanche suivant à la Sous-préfecture d’ Alépé. Cette fois-ci ce sont les populations de Memni qui ont eu droit à des kits sanitaires non sans exprimer une grande joie. L’ honneur est revenu à Nanan Marcel Aboa, le chef des 10 chefs de celle localité de traduire toute la reconnaissance de la communauté à un digne fils soucieux de la santé de ses parents. « Depuis l’annonce de l’apparition de la pandémie dénommée coronavirus covid-19, c’est la première fois qu’un cadre de la Mé a pensé à nous. C’est la première fois qu’une véritable sensibilisation sur le lavage des mains nous a été faite. Pour nous, Dr Gustave Aboua le donateur, est celui qui sait que nous existons », s’est exprimée la tête couronnée.

Nanan Marcel Aboa a fustigé les visites intéressées des hommes politiques à la veille des échéances électorales. Pour lui Dr Gustave Aboua vient faire le contraire à travers cette visite hautement salutaire. Pour Micheline Chia Atsin, Présidente des femmes de Memni, ce don vient compléter la liste non-exhaustive des gestes de grande portée faits par le Directeur de l’Environnement et membre du Conseil économique et social. « je suis très heureuse du don fait par Dr Gustave Aboua. C’est la première fois qu’un tel geste est accompli par un fils de la Mé. Les sentiments que nous avons pour le donateur, je ne pourrais les énumérer. A travers l’enseignement qu’il nous a donné, je vais sensibiliser mes sœurs sur les comportements à tenir pour ne pas être contaminées par le coronavirus », a t-elle dit.  Le donateur a profité de l’instant pour informer les chefs sur l’actualité politique et a demandé leur participation à la victoire du candidat du Rhdp à la présidentielle à venir.

Les derniers articles

Actualité

Facebook